OBJECTIF DE FRANCINE MUYUMBA FURAHA POUR LE SENAT

A la haute chambre du parlement, elle apportera sa contribution de qualité dans le cadre d’élaboration des lois du pays et contrôle du gouvernement afin de contribuer efficacement à l’amélioration de la situation sociale de la population du Haut-Katanga en particulier et celle de notre pays en général.Elle mettra également au profit de son pays, l’expérience diplomatique acquise à l’international pour contribuer à l’efficacité de la diplomatie Congolaise et permettre au pays de se positionner dans le concert des Nations.

Au Sénat, elle défendra également la cause de la femme et la jeunesse Congolaise afin d’encourager leur participation effective dans les instances de prise de décision.Au Sénat, elle se battra pour un Etat de droit afin de promouvoir la justice.

Considérant que le Haut-Katanga est une province minière et riche, elle se battra pour l’amélioration des conditions de vie de la population du Haut-Katanga pour que les richesses dont regorge la province puissent bénéficier à toute notre population.
Elle travaillera main dans la main avec les honorables députés provinciaux, nationaux et le gouvernement provincial pour le développement du Haut-Katanga.

LE DEFI A RELEVER POUR LA PROVINCE DU HAUT-KATANGA

Considérant que la province du Haut-Katanga est une province regorgeant des richesses énormes dans son sol et son sous-sol, la situation socio-économique de la population dans les différents territoires de la Province y compris dans la ville de Lubumbashi laisse à désirer. La population a un problème sérieux d’accès à l’électricité, à l’eau potable, une insécurité criante vu que dans plusieurs quartiers, les Luchois et Luchoises vivent dans la peur.
Elle considère que nos forces de l’ordre doivent être une protection pour la population et non une menace. Apartir de 18heure, la ville se vide car tout le monde se précipite chez lui afin d’éviter de tomber entre les mains des bandits. Ceci est inacceptable dans une Province où toute la population a droit, de vivre librement sans peur ni inquiétudes, l’accès à l’éducation de qualité demeure un grand défi à relever, l’accès aux soins de santé de qualité ainsi les autres maux qui rongent la population du Haut-Katanga.

C’est ainsi qu’après avoir consulté les Honorables Députés des différents territoires de la province, Muyumba a été interpellée au plus haut point suite au constat ci-après :

• Le taux de mortalité ainsi que celui de morbidité sont très élevés ;
• Le taux de scolarité est très faible dans les milieux ruraux ;
• Le taux de la déperdition scolaire est très élevé surtout chez la jeune fille ;
• Le taux de chômage surtout des jeunes est très élevé malgré la présence de beaucoup d’entreprises minières ;
• Un nombre insuffisant d’école et des centres de santé ;
• Le taux de l’exode rural est très élevé ;
• Un manque criant des routes de desserte agricole..

Ensemble avec les Honorables Députés Provinciaux, Nationaux et le gouvernement Provincial du Haut-Katanga, Francine Muyumba estime qu’ils surmonteront ces défis par la grace de Dieu.

Que Dieu bénisse le Haut-Katanga et la Population du Haut-Katanga.